le sud-est de l'Inde: le Tamil Nadu

Chennai, porte de l'Inde du Sud

Chennai et le Tamil Nadu

Carte du Tamil Nadu

Des quatre Etats de l’Inde du Sud avec le Kerala, le Karnataka et l’Andhra Pradesh, c’est le Tamil Nadu qui revendique le plus son identité régionale.  On y parle le tamoul, une langue également parlé au Sri Lanka, à l’île Maurice, à la Réunion mais dont l’influence s’étend jusqu’au Cambodge ou à l’Indonésie. Cette langue qui n’a quasiment pas évolué depuis près de 25 siècles est aujourd’hui parlé par plus de 53 millions de personnes. Son écriture est également spécifique, graphiquement très différente de l’hindi avec laquelle elle cohabite sur les panneaux de signalisation. Cette revendication de la « tamoulité » a ainsi poussé les dirigeants locaux à rebaptiser Madras, Chennai.
Le Tamil Nadu est également le berceau de l’art dravidien, la culture qui s’était développée en Inde avant l’arrivée des Aryens Indo-Européens par le nord. Le territoire fut marqué par la puissance de deux grands royaumes, les Pavalla et les Chola. Ces derniers ont couverts le pays de temples colorés, dominés de tours chargées de sculptures de centaines de dieux du panthéon hindou et ont sût maintenir une identité forte que l’on peut encore ressentir aujourd’hui.

Carnet de voyages
Carnets de voyages  |  Voyages asiatiques  |  Contact
Tourisme & voyage