Ernest Hemingway
Ernest Hemingway
Une brève biographie

Né en juillet 1898 dans la banlieu de Chicago, il apprend le métier de journaliste au Star de Kansas City. A Dix-huit ans, curieux de la guerre en Europe, il s’engage dans la Croix Rouge américaine et est blessé sur le front. Soigné, à Milan, il tombe amoureux de Margaret Jenkinson, une infirmière anglaise qui meurt dans un accident de train. Il rentre aux Etat-Unis en 1919, en héros, auteur de son premier grand roman : L’Adieu aux armes.

Hemingway devant le Kili (Gallimard)En 1920, il se marie avec Elizabeth Hadley et part vivre avec elle à Paris. Mais en 1927, il a le coup de foudre pour Pauline Pieffer, divorce d’avec Elizabeth et se marie avec Pauline. Cette année là, il apprend la mort de son père qui s’est suicidé. Pour surmonter le choc, il part chasser au Kenya, période dont il tirera Les Vertes collines d’Afrique et Les Neiges du Kilimandjaro.

Nommé correspondant de guerre, il part en Espagne en 1936. Il y rencontrera sa troisième femme, Martha Gelhorn (épousée en 1938). Engagé contre le fascisme, il tirera de son expérience pour la cause antifranquiste, Pour qui sonne le glas.

En 1940, il part vivre à Cuba avec sa nouvelle épouse. Mais reprend du service et couvre le débarquement comme correspondant. En 1945, il épouse Mary Welsh. Au début des années 1950, il survit à deux accidents d’avion coup sur coup au cours d’un safari africain. De retour à Cuba, il séduit le public avec un court roman, Le Vieil homme et la mer, parabole héroïque de l’endurance et de la quête inutile. 

Winchester d'Hemingway
Winchester calibre 22 d’Hemingway

La consécration officielle lui vient en 1953, avec le prix Pulitzer, confirmé l’année suivante par le prix Nobel. Ses dernières années sont pénibles, épuisé par une vie trop active, miné par l’alcool, il se donne la mort en 1961.

Citations

Sa phrase favorite : « Il faut d’abord durer ». 

Sélection de liens