Safari au Parc Chobé au Botswana

Chutes Victoria, Zimbabwe
Parc Chobé, Botswana

21 août – Le Parc Chobé près de Kasane, Botswana

Entrée du Parc ChobéA peine le choc représenté par la visite des Chutes Victoria passé, qu’on enchaîne immédiatement avec un autre des temps forts du voyage : le parc animalier de la rivière Chobé. Pour être honnête, ce temps fort n’avait pas été anticipé à sa juste valeur. Chobé est un nom moins connu que le Parc Kruger en Afrique du Sud ou plus à l’est le Serengueti en Tanzanie ou le Masaï-Mara au Kenya. Mais il reste un grand classique des safaris en Afrique. Pourtant le long de cette rivière peut être admiré sans avoir à se tirer trop les yeux des animaux en quantité impressionnante ; peu de félins il est vrai mais des éléphants, des hippopotames et des antilopes de toutes sortes en grand nombre.
4x4 au Parc ChobéLa journée commence à un hôtel près du parc où nous attendent nos véhicules. En attendant, on peut déjà commencer le safari en photographiant des mangoustes qui vivent aux pieds des bungalows du lodge. Puis le safari commence et se succèdent phacochères, impalas, éléphants, girafes, hippopotames, crocodiles, quelques buffles et quelques zèbres. Mais c’est bien sûr les félins qui sont particulièrement recherchés. De ce côté, il faudra se contenter de voir une lionne se reposer au pied d’un buisson ; de très loin (prévoir des jumelles ; à défaut le gros zoom de l’appareil photo peut faire l’affaire).
Eléphant, Parc ChobéLes images fortes de la matinée : un jeune éléphant passant sans crainte entre les véhicules (et déféquant noblement devant les zooms des appareils photos) et un troupeau d’hippotragues noirs fuyant devant nous.
L’après-midi sera plus magique encore. C’est du fleuve que l’on va admirer les animaux cette fois. Ce qui est assez époustouflant avec cette approche, c’est d’abord que l’on peut voir les animaux de très près sans les effrayer (ou tout au moins pas autant qu’avec les 4x4), ensuite c’est la très grande variété d’animaux à voir car en sus des mammifères du matin, l’après-midi est l’occasion également de voir des oiseaux, des crocodiles voire des varans.
Hippopotames, Parc ChobéC’est aussi l’occasion de voir les hippopotames de plus près. En particulier le combat violent et bruyant de deux d’entre eux. Et le nombre incroyable d’éléphants qui manifestent parfois leur déplaisir de voir les touristes leur tomber dessus comme des sauterelles en protestant voire en leur tournant le dos pour aller boire dans un coin plus tranquille.
La journée s’achève, par une vision fantastique : éléphants, zèbres, girafes, antilopes s’approchent du fleuve pour s’abreuver dans un léger nuage de poussière rendant presque surnaturelle la scène. Plus classiquement, les bateaux avant de ramener leur cargaison de touristes s’arrêtent stratégiquement devant un arbre mort planté dans la rivière pour une photo que d’aucun pourrait qualifier de kitsch de soleil couchant. Ceci dit, même kitsch, c’est pas mal…

22 août - Kasane - Maun: traversée du Kalahari

Carnet de voyage

Mokoros de l'Okavango

VOYAGE

Carnet de voyages
Carnets de voyages  |  Voyages en Afrique  |  Contact
Tourisme & voyage